Pour Amelie Fish , commenter ou décrire l'art est vain. Voir et vivre suffit. Son travail privilégie un monde où la couleur a le premier rôle et s'oppose au concept froid qui veut trop démontrer les choses. Loin du didactisme et de tout embrigadement conceptuel, son travail est une exploration ludique et colorée qui officie tant sur des toiles que sur la customisation d'objets du quotidien.

Amélie Le Moine (plus connue sous le pseudonyme d'Amélie Fish) est née à Quimper en 1980. Elle commence très tôt la trompette puis se dirige dans des études en arts appliqués puis aux beaux arts de Rennes. Jeune diplômée elle s'embarque sur un voilier avec Jérôme Poncet pour un long périple qui la mènera jusqu'en Antarctique.
S'en suivront de nombreux voyages souvent liés à la mer qui ne manqueront pas d'alimenter une forte source d'inspiration dans son travail qu'on peut classer dans la figuration libre.
En 2006 elle installe son atelier à Sainte Marine, ou elle expose ses toiles.

Par la suite, et pour sortir d'un certain académisme inhérent à la peinture sur toile, elle se rapproche tant par la culture que par la réalisation du mouvement dit "Street Art", c'est ainsi qu'elle réalise plusieurs fresques de grandes tailles dans la région Bretagne (Mairie de Plomeur, mairie de Gouezec, Café de plage à l'ile tudy, ainsi que des commandes pour des particuliers).

Une grande partie de son travail est aussi de customiser différents objets ( Chaises, Lampes, Planches de Surf, chaussures) avec la marque POSCA qui la sponsorise depuis une dizaine d'années et fait appel à ses services pour différents événements liée à la marque.

En 2018, la compagnie bretonne lui commande la conception graphique de leurs fameuses boites de sardines millésimées, puis divers travaux liés à l'identité esthétiques de leurs produits.

Son atelier se trouve aujourd'hui à Quimper ou elle vit.